Adieu Limitatio – Soulagement chez les personnes atteintes d’hépatite C

A compter du 1er octobre 2017 seront levées les restrictions imposées depuis près de trois ans par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) sur les médicaments contre l’hépatite C. Les patientes et patients auront ainsi pour la première fois accès à un traitement, indépendamment du type de virus et du stade d’avancement de la maladie.
A compter du 1er octobre 2017 seront également levées les restrictions concernant les médicaments contre l’hépatite C du fabricant Gilead. Harvoni et Epclusa vont donc pouvoir être prescrits à tous les patients souffrant d’hépatite C et ce, pour la première fois, indépendamment des lésions hépatiques. Cette suppression intervient après la levée des restrictions concernant le Zepatier au 1er juillet et les produits Viekirax/Exviera au 1er août pour toutes les personnes présentant un VHC de génotype 1 ou 4. Ces suppressions de restrictions se sont chaque fois accompagnées de baisses de prix substantielles, que l’on attend également pour les produits Gilead. Le produit Epclusa du fabricant Gilead pouvant être utilisé pur les 6 génotypes, cela signifie qu’à partir du 1er octobre, tous les patients atteints d’hépatite C pourront, indépendamment du stade d’avancement de leur maladie, être traités et très probablement guéris. Cela constitue à la fois une excellente nouvelle pour les patients concernés et un jalon majeur sur la voie de l’éradication de l’hépatite C en Suisse.

Nous refermons enfin un triste chapitre de l’histoire du système de santé suisse. Des années durant, des cadres dirigeants de l’OFSP ont répété que traiter des «personnes saines» n’avait aucun sens. Avec pour conséquence, des milliers de personnes souffrant d’hépatite C privée de traitement et ayant ainsi dû supporter durant des années les symptômes de leur maladie. Nous saluons ces derniers développements et nous réjouissons de l’évolution des positions de l’OFSP. La levée des restrictions apporte enfin une réponse positive à la demande de «traitement pour toutes les personnes souffrant du VHC», requête clé de l’organisation de patients AHCS et du Conseil Positif. C’est une requête que nous avions adressée dès juillet 2015 par le biais d’une pétition au Conseiller fédéral Alain Berset.
L’OFSP va maintenant se targuer d’avoir obtenu des baisses de prix. Cela ne fait que renforcer la critique que nous leur adressons depuis longtemps, concernant la guerre des prix qu’ils mènent aux dépend des patients. Cela est éthiquement inacceptable et nous les mettons en garde contre le recours à une stratégie similaire pour d’autres maladies engageant le pronostic vital. Les personnes touchées ne sauraient en aucun cas être les victimes d’une telle guerre des prix. Nous demandons au parlement de développer les outils nécessaires pour assurer que l’office fédéral puisse à l’avenir mener des négociations de prix de façon plus constructive et transparente.
Nous remercions les experts de la Stratégie Hépatite Suisse, qui se sont entièrement engagés à nos côtés pour le bien des personnes touchées et considérons cette levée des restrictions comme une réussite collective de la société civile.
Nous remercions enfin l’industrie, dont les médicaments nous ont permis de guérir et qui offrirons à présent, nous l’espérons, une nouvelle vie à de nombreux autres patients souffrant d’hépatite C. Leur volonté de compromis dans les négociations avec l’OFSP ont rendu possible la levée des restrictions.
PDF

Journée de sensibilisation pour la journée mondiale de l’hépatite – 28 juillet

Après l’annonce de l’OFSP de l’élargissement au traitement pour tous pour les patients VHC avec le médicament Zepatier®, l’AHCS a annulé sa journée de protestation à Berne, pour en faire une journée d’information et de sensibilisation à l’hépatite C en l’honneur de la journée mondiale de l’hépatite du 28 juillet. De 12-16 h près du parc Pestalozzi sur la Bahnhofstrasse de Zürich.

Venez nombreux soutenir notre cause afin de pouvoir éliminer l’hépatite en Suisse à l’horion 2030. Nous prévoyons une soirée commune avec grillades. Ce lieu sera communiqué ultérieurement.

Hépatite C – L’OFSP reconsidère son optique et réduction de prix d’une entreprise pharmaceutique

Deux tiers des malades VHC peuvent enfin soupirer. Après 2 ans d’une bataille de prix indigne, l’OFSP et l’entreprise Merck Sharp & Dohme ont enfin réussi à s’entendre, et le rationnement du médicament ZEPATIER a été levé par l’OFSP pour les malades VHC de génotype 1 et 4. Ainsi les malades avec une fibrose de stade F0 et F1 peuvent être traités et guéris. L’AHCS est très heureuse et se félicite de cette décision attendue depuis longtemps. Continuer la lecture de « Hépatite C – L’OFSP reconsidère son optique et réduction de prix d’une entreprise pharmaceutique »

Patients atteints d’hépatite C : abandonnés par le système

Un patient meurt parce que sa maladie est détectée trop tard. Un patient souffrant d’une cirrhose avancée a attendu près d’un an sur son traitement. les compagnies d’assurance maladie refusent les thérapies salvatrices avec des justifications fallacieuses, voire illégales – le système de santé suisse défaille.

Néanmoins, le Dr Koch de l’Office fédéral de la santé publique prétend ouvertement dans la presse et à la télévision que tous les patients qui ont besoin d’un traitement, en obtiennent un. Les gens désespérés qui nous contactent encore et encore, font eux des expériences différentes. Continuer la lecture de « Patients atteints d’hépatite C : abandonnés par le système »

L’Association Hépatite C Suisse (AHCS) intervient auprès de l’Office Fédéral de Santé Publique (OFSP) pour cause de violation de la LAMal par la Caisse-maladie Atupri

La Caisse-maladie Atupri refuse de payer un traitement urgent à un patient atteint d’un grave dommage au foie, ceci malgré qu’il remplisse les limitations édictées par l’OFSP pour les nouveaux médicaments contre l’hépatite C.
Le médecin traitant de l’hôpital de l’Île à Berne a diagnostiqué une maladie VHC avec fibrose du foie › F2 (au moyen d’une mesure de la dureté élevé du foie de › 7.5 kPa par FibroScan).
En détails, le patient avait des valeurs comprises entre 10.1 et 24.8 kPa ce qui indique un grave dommage au foie. Continuer la lecture de « L’Association Hépatite C Suisse (AHCS) intervient auprès de l’Office Fédéral de Santé Publique (OFSP) pour cause de violation de la LAMal par la Caisse-maladie Atupri »

Communiqué de presse de l’Association Suisse de l’Hépatite C et du Conseil Positif Suisse concernant l’admission limitée d’Epclusa®

Les concernés de l’hépatite C exigent de finir la guerre des prix sur le dos des concernés

La bonne nouvelle : Le nouveau médicament contre l’hépatite C
Epclusa de la maison Gilead a reçu l’admission en Suisse. C’est le premier médicament, qui agit contre tous les génotypes, pour cette raison il signifie une percée pour la guérison des concernés. La mauvaise nouvelle : Epclusa ne sera remboursé selon la décision de l’OFSP que pour combattre le génotype 3 et cela en contradiction à l’admission pour tous les génotypes de Swissmedic. Continuer la lecture de « Communiqué de presse de l’Association Suisse de l’Hépatite C et du Conseil Positif Suisse concernant l’admission limitée d’Epclusa® »

L’OFSP examine la possibilité d’étendre davantage le remboursement des médicaments contre l’hépatite C

Zurich, 2 novembre 2016.

Cette information fait suite au communiqué de presse de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) du 31.10.2016, «L’OFSP examine la possibilité d’étendre davantage le remboursement des médicaments contre l’hépatite C» (en allemand).
L’Office fédéral veut de toute évidence élargir les restrictions d’accès existantes -­ et très critiquées -­ aux traitements de l’hépatite C.
À l’avenir, les personnes co-­infectées par l’hépatite B et le VIH, les consommateurs de drogue par voie intraveineuse, de même que les patients préalablement traités sans succès, devraient avoir droit à un traitement. L’Office fédéral se réclame pour ce faire sur de récents échanges avec les experts médicaux. Continuer la lecture de « L’OFSP examine la possibilité d’étendre davantage le remboursement des médicaments contre l’hépatite C »